Pourquoi faire appel à un cabinet de transaction pour mon installation ?

La reprise d’une officine de pharmacie représente bien souvent l’investissement financier le plus important de votre vie.

En faisant appel à Pharmaccess pour votre installation, vous choisissez un accompagnement sur-mesure et sécurisant. Notre rôle est de vous écouter et de vous apporter tous les conseils qu’un futur chef d’entreprise attend. Le parcours de Nicolas Bolloré, diplômé d’expertise comptable, sera un atout dans l’analyse de votre projet.

 

Rigueur, objectivité et honnêteté sont des qualités indispensables pour vous accompagner dans votre achat de pharmacie.

Comment se déroule la reprise d'une officine ?

Une fois l’offre d’achat acceptée par le vendeur, il convient de formaliser l’accord des parties par la rédaction de la promesse de vente. Cette promesse de vente est un acte juridique fixant les modalités et conditions auxquelles vendeur et acquéreur sont parvenus à s’entendre. Cet acte comporte des conditions suspensives qu’il conviendra de lever avant la prise de possession du fonds. Parmi les conditions les plus couramment stipulées, nous listerons :

  •  l’inscription au tableau du conseil de l’Ordre
  • l’obtention de l’enregistrement par le conseil régional de l’Ordre de la déclaration d’exploitation
  • l’accord de financement et d’assurance
  • l’accord du bailleur à la cession du droit au bail
  • La renonciation du droit de préemption de la commune
  • la purge de l’obligation d’information des salariés

Les démarches auprès des établissements financiers sont ensuite à engager afin d’obtenir un accord de financement et d’assurabilité.

L’acte de vente définitif constatera d’une part la réalisation des conditions suspensives et d’autre part que la vente est devenue parfaite et définitive.

Cet acte constate également le transfert de jouissance et de propriété qui correspond à la date de prise d’effet du certificat d’inscription établi par l’Ordre. Le paiement du prix sera quittancé dans cet acte.

Comment se déroule l'inventaire ?

Il est important pour l’acquéreur de démarrer son activité avec un stock de départ sain, fiable et réactualisé au niveau informatique.

C’est pourquoi nous conseillons de faire appel à un inventoriste spécialisé en pharmacie qui sera impartial dans sa démarche.

Il faut anticiper et planifier son intervention dès la signature du compromis.

Le Protocole d’accord fixe les régles de l’inventaire de cession et fait état d’une grille de remises moyennes permettant la valorisation du stock au coût de revient.

Un crédit vendeur sur le stock permet de lisser dans le temps le paiement du stock.

Que négocier avec la banque ?

Les principaux axes de négociation avec les banques seront : les taux d’intérêts, le montant des pénalités en cas de remboursement anticipé de l’emprunt, les frais de dossier, le coût  et conditions des assurances, les garanties accordées, les conditions de fonctionnement du compte courant.

Quels sont les frais d'acquisition d'une officine ?

Outre le coût d’acquisition de l’officine elle-même, vous devrez acquitter :

  • des droits d’enregistrement dont le montant varie en fonction de la valeur du fonds de commerce ou des parts sociales
  • des frais de rédacteur d’acte qui varient habituellement entre 1 et 2 % de la valeur du fonds de commerce
  • des honoraires de transaction rémunérant le travail de notre cabinet. Ce montant varie selon la valeur du fonds cédé et oscille habituellement entre 3% et 5 %

Nos dernières actus